Da'wa Al Haqq

Quran & Sunnah selon la compréhension des Salafs Salihs

La prière des deux fêtes [‘Aïd Al-Fitr & ‘Aïd Al-Adha]

Poster un commentaire

Image

1) Institution

 

ALLah – تعالى – a dit :
{Nous t’avons certes, accordé l’Abondance. Accomplis la Salat pour ton Seigneur et sacrifie.}
(108/1-2)

Al-‘Outhaymin (رحمه الله) a dit : « La prière de la fête est une obligation qui incombe à l’homme [Fardou ‘Ayn], d’après les paroles les plus tangibles des savants, car le Prophète (صلى الله عليه و سلم) l’a ordonné et a insister dans cet ordre là. Au point d’ordonner aux femmes âgées, à celles qui se tenaient écartées du regard des hommes et à celles qui avaient leurs menstrues de s’y rendre, et a ordonné à celle qui avait ses menstrues de se tenir à l’écart ».

1-1) Celui qui prie la prière de la fête n’est pas obligé de faire la prière du vendredi si elle tombe le même jour, et il fera le Zouhr à la place

Zayd Ibn Arqam (رضي الله عنه) a dit : « Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a fait la prière de la fête puis nous a dit pour la prière du vendredi : « Que celui qui veut la faire la fasse » ». (rapporté par les 5, authentifié par Ibn Khouzayma et al-Hâkim)

Abou Hourayra (رضي الله عنه) a dit : « Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : « 2 fêtes se sont réunies ce jour-ci, que celui qui veut ne fasse pas la prière du vendredi, quant à nous nous y serons » ». (Abou Dâwoud)

2) Heure de la prière

Selon joundoub (رضي الله عنه) : « Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) faisait la prière de l’Aïd Al-Fitr alors que le soleil s’était élevé au-dessus de l’horizon de la longueur de 2 lances, et la prière de l’Aïd Al-Adha quand il s’était élevé de la longueur d’1 lance ». (Ahmad)

Ibn Qoudama (رحمه الله) a dit : « Il est sounna de faire tôt la prière de l’Aïd Al-Adha pour s’occuper du sacrifice, et de retarder celle de l’Aïd Al-Fitr pour augmenter le temps de donner la zakat Al-Fitr ».

3) Se laver, mettre ses beaux vêtements, et se parfumer

Selon Ja’far Ibn Mouhammad, selon son père, selon son grand-père (رضي الله عنهم) : « Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) mettait son bel habit du Yemen pour toutes les fêtes ». (ach-Châfi’i, Al-Baghawi)

Hasan As-Sibt (رضي الله عنه) a dit : « Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) nous a ordonné pour les 2 fêtes de porter nos meilleurs vêtements, de se parfumer de nos meilleurs parfums, de sacrifier la meilleure bête possible ». (al-Hâkim)


4) Manger avant la prière de l’Aïd Al-Fitr

Anas (رضي الله عنه) a dit : « Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) n’assistait pas à la prière de l’Aïd Al-Fitr avant de manger quelques dattes, il en mangeait un nombre impair ». (Al-Boukhâri, Ahmad)

Bourayda (رضي الله عنه) a dit : « Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) n’assistait pas à la prière de l’Aïd Al-Fitr avant de manger, et il ne mangeait pas le jour de l’Aïd Al-Adha jusqu’à qu’il revienne (il mangeait alors de son sacrifice) ». (Ahmad, At-Tirmidhi, Ibn Mâja)

Sa’id Ibn Al-Mousayb (رحمه الله) a dit : « Il fut ordonner aux gens de manger avant la prière de l’Aïd Al-Fitr ».(Mâlik)

5) Pas d’appel ni d’annonce à la prière

Jâbir et Ibn ‘Abbas (رضي الله عنهم) ont dit : « Personne ne faisait l’appel pour le jour de l’Aïd Al-Fitr ni pour celui de l’Aïd Al-Adha ». (Al-Boukhâri, Mouslim)

‘Ata a dit : « Jâbir m’a informé qu’il n’y avait pas d’appel à la prière pour le jour de l’Aïd Al-fitr avant que ne sorte l’imam ni même après qu’il soit sorti, ni même d’annonce à la prière ni rien d’autre ». (Mouslim)

Sa’id Ibn Abi Waqqas (رضي الله عنه) a dit : « Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a fait la prière de la fête sans appel ni annonce ». (Al-Bazzar)


6) La recommandation de prier dans une autre salle que la mosquée

Telle était l’habitude du Prophète (صلى الله عليه و سلم).


7) La participation des femmes et des enfants à cette prière

Oum ‘Atiya (رضي الله عنها) a dit : « Il fût ordonné aux jeunes filles comme aux plus âgées de participer aux prières des 2 fêtes pour voir ce bienfait, quant à celle qui avait ses règles elle se tenait un peu à l’écart ». (Al-Boukhâri, Mouslim)

Ibn ‘Abbas (رضي الله عنه) a dit : « Je suis sorti avec le Prophète les jours du Fitr et d’Al-Adha, il a fait la prière puis le sermon, puis il se dirigeait vers les femmes pour les exhorter et leur ordonner de faire des aumônes ».(Al-Boukhâri)

Ibn ‘Abbas (رضي الله عنه) a dit : « Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) faisait sortir ses femmes et ses filles pour les 2 fêtes ». (Ibn Mâja, al-Bayhaqi)

8) Récitation du Prophète  (صلى الله عليه و سلم) pendant la prière

Il (صلى الله عليه و سلم) lisait – tantôt – dans la 1ere unité « Le Très-Haut » (87) et dans l’autre« L’enveloppante » (88). (Mouslim, Abou Dâwoud)

Il  (صلى الله عليه و سلم)  lisait – tantôt – dans cette prière « Qâf » (50) et « La lune » (54). (Mouslim, Abou Dâwoud)

9) La recommandation de dire « ALLahû Akbar » pendant la prière

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : « Les Takbir dans la prière du Fitr sont au nombre de 7 dans la 1ere unité, et 5 dans la 2ème, la lecture du Coran est après cela ». (Abou Dâwoud, ad-Dârqoutni)

Selon ‘Amr Ibn Chou’ayb, selon son père, selon son grand-père : « Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a fait dans la prière de l’Aïd 12 Takbir (supplémentaires), 7 dans la 1ere unité et 5 dans la 2ème ». (Ahmad, Ibn Mâja)

9-1) Se taire un léger instant entre chaque Takbir

Il est rapporté que Ibn Mas’oud (رضي الله عنه) a fait et a dit de faire quelques invocations entre chaque Takbir. (at-Tabarâni, al-Bayhaqi)

Il est également rapporté cela de Houdhayfa et Abou Mousa (que ALLah agrée le père et le fils).

Ahmad (رحمه الله) et ach-Châfi’i (رحمه الله) ont dit qu’il est bon de dire entre chaque Takbir des paroles comme : « Gloire à ALLah, Louanges à ALLah, Pas de divinité sauf ALLah, ALLah est plus grand ».

9-2) La recommandation de lever les mains pour chaque takbîr

Al-‘Othaymin (رحمه الله) a dit : « Quant au fait de lever les mains en disant chaque « Takbir », ceci est une Sounnah également ».


10) Pas de prière surérogatoire avant ni après

Ibn ‘Abbas (que ALLah agrée le père et le fils) a dit : « Le Prophète est sorti le jour de la fête pour faire la prière en 2 unités, il n’a rien rajouté à cela avant ni après ». (Al-Boukhâri, Mouslim, Abou Dâwoud, At-Tirmidhi)


11) Celui qui a manqué la prière

Ibn Mas’oud (رضي الله عنه) a dit : « Celui qui a manqué la prière de l’Aïd, qu’il accomplisse, seule quatre rak’ats. Mais celui qui a assisté à une partie, même au « tachahoud », qu’il fasse 2 rak’ats, telle qu’il l’a manqué ».

‘Ata a dit : « Celui qui a manqué la prière de l’Aïd, qu’il fasse 2 unités ».

C’est aussi l’avis d’Al-Boukhâri (رحمه الله).


12) Le sermon après la prière

Abou Sa’id (رضي الله عنه) a dit : « Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) se rendait pour les 2 fêtes au lieu de prière, il commençait par la prière, puis il se mettait en face des gens alors qu’ils étaient assis dans leurs rangs, il les exhortait, les conseillait et leur ordonnait ». (Al-Boukhâri, Mouslim)

Ibn ‘Abbâs (رضي الله عنه) a dit : J’ai assisté à la prière de fitr (accomplie au jour de la fête de la rupture du jeûne) avec l’Envoyé d’ALLah ainsi qu’avec Abou Bakr, ‘Omar et ‘Uthmân. Chacun d’eux la faisait avant de prononcer le sermon. (Mouslim n°1464)

‘Abdoullâh Ibn Sâib a dit : « J’ai assisté à la prière de la fête avec le Prophète, (صلى الله عليه و سلم) quand il finit la prière il dit : « Je vais faire un sermon, que celui qui veut y assister y assiste, et que celui qui veut partir parte » ». (Abou Dâwoud, An-Nasâi, Ibn Mâja)

12-1) Le sermon se fait sur la chaire

D’après un Hadith de Jabir (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a fait un prône aux gens puis Jabir a dit : « Ensuite il est descendu et alla voir les femmes ».

12-2) Le sermon ne se fait pas en 2 parties

An-Nawawi (رحمه الله) a dit : « Rien dans le fait de refaire un sermon n’est authentique ».

12-3) Le sermon ne commence pas par les Takbir

Ibn Al-Qayim (رحمه الله) a dit : « Il commençait tous ses sermons par les louanges à ALLah, et aucun hadith authentique dans le fait de commencer par le Takbir pour la prière de la fête n’a été rapporté ».


13) Emprunter pour revenir un chemin différent que celui de l’aller

Jâbir (رضي الله عنه) a dit : « Quand c’était le jour de la fête, le Prophète différenciait sa route ». (Al-Boukhâri)

Abou Hourayra (رضي الله عنه) a dit : « Quand le Prophète (صلى الله عليه و سلم) revenait de la prière de l’Aïd, il le faisait par une route différente de celle qu’il a pris pour partir ». (Mouslim, Ahmad, At-Tirmidhi)


14) Invocations en se rencontrant

Joubayr Ibn Nafîr (رحمه الله) a dit : « Quand les compagnons du Prophète se rencontraient les jours de fêtes ils se disaient : « Que mes actions et les tiennes soient acceptées » [Taqabbal minna wa minka] ». (Ibn Hajar a dit : bonne chaîne)

Ibn Qoudama rapporte que muhammad Ibn Ziyad a dit : « J’étais avec Abou Oumama al-bahili et d autres parmi les compagnons du Prophète et lorsqu il revenaient de la fete ils disaient : « Taqabbala llahu mina wa minkoum » ».

Al-‘Othaymin (رحمه الله) a dit : « Le fait de présenter ses vœux est permis, et il n’y a aucune formule particulière à dire, mais tout ce que les gens ont pour habitude de dire est permis tant que l’on entre pas dans le péché ».


15) Répéter « Dieu est plus grand » les jours de fêtes`

ALLah – تعالى –  a dit :
{afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d’ALLah pour vous avoir guidé, et afin que vous soyez reconnaissants!}
(2/185)

Il – تعالى – dit également :
{Ainsi vous les a-t-Il assujettis afin que vous proclamiez la grandeur d’ALLah, pour vous avoir mis sur le droit chemin.}
(22/37)

 
Pour la fête du Fitr, il est bon de prononcer la grandeur d’ALLah de la sortie à la mosquée jusqu’au début du sermon. Ainsi ont dit Mâlik, Ahmad, Ishâq, et Abou Thawri.
Pour la fête d’Al-Adha, de as-Soubh du jour de ‘Arafat jusqu’à al-‘asr des jours de Tachriq qui sont les 11, 12, et 13 de Dhou l-Hijja. Il est rapporté un hadith de ‘Ali et Ibn Mas’oud (رضي الله عنه) prouvant cela par Ibn Al-Moundhir et d’autres. C’est également l’école de ach-Châfi’i, Ahmad, Abou Yoûssouf et Mouhammad, de même que ‘Omar et Ibn ‘ Abbas (رضي الله عنهم).

Salma a dit : « Dites : « ALLah est plus grand, ALLah est plus grand, ALLah est plus grand » ».(‘Abdarrazzâq avec une chaîne authentique)

Ibn Abbass (رضي الله عنه) disait : « Allah est le plus Grand, Allah est le plus Grand, la louange appartient à Allah, Allah est le plus Grand et le plus Majestueux, Allah est le plus Grand pour ce vers quoi il nous a guidés » (Al-Bayhaqi)

Il est aussi rapporté de ‘Omar et Ibn Mas’oud (رضي الله عنهم) qu’ils disaient : « ALLah est plus grand, Nul divinité à part ALLah, ALLah est plus grand, ALLah est plus grand, et à ALLah les louanges [Allâhou akbâr, Lâ ilâha illa lah. Wa llâhou akbâr, Allahou akbâr, Wa lillâhi l-hamd] ».

Al-‘Othaymin (رحمه الله) a dit : « Quant au Takbir général, il est conseillé pour la fête de la rupture du jeûne, et les dix premiers jours de dhoul-Hijja. Et ce qui est juste c’est que le Takbir général dure pour la fête du sacrifice, jusqu’à la fin des jours de « Tachriq », et sa durée sera donc de treize jours. Et la Sounna veut que cela soit fait à haute voix, sauf pour les femmes qui le font à voix basse. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s